Posted in Actualités Rayonnages Securité

Les enjeux et solutions pour optimiser la sécurité d’un entrepôt

Les enjeux et solutions pour optimiser la sécurité d’un entrepôt Posted on 2 novembre 2022Leave a comment

Pour la réception, le contrôle, le tri, le rangement et le stockage de marchandises en quantité, l’entrepôt est un lieu de transit incontournable. L’un des principaux défis pour son manager est de garantir la sécurité de ces biens, mais également du personnel. Certaines règles doivent être suivies pour éviter les risques et contribuer à la performance des équipes.

Des risques multiples pour les personnes et les biens dans un entrepôt logistique

Les dangers au sein d’un entrepôt sont multiples, impliquant les personnes, les installations, les marchandises ou encore les engins de manutention :

  • les chutes d’objets lourds situés en hauteur en raison d’un mauvais positionnement ;
  • les chocs contre des produits encombrants qui dépassent des rayonnages ;
  • l’écroulement de tout ou partie de la structure à cause d’une erreur de montage, du non-respect de la charge maximale recommandée ou de défaut de planéité du sol ;
  • les collisions avec les transpalettes ou les chariots élévateurs.

Or, les conséquences de tels accidents sont potentiellement dramatiques : outre les dégâts matériels, des dommages corporels sont possibles, sans compter les casses et pertes, avec un impact économique, juridique et commercial lourd.

De même, le matériel informatique et de bureau, ainsi que le matériel roulant et les outils de manutention ne sont pas à négliger, car leur perte ou leur casse peut entraîner un ralentissement, voire une interruption de l’activité.

Un large choix d’équipements pour prévenir les dangers au sein d’un entrepôt

Différents équipements existent pour accroître la sécurité et prévenir les risques à l’intérieur d’un entrepôt logistique :

  • des protections à bandes réfléchissantes pour les poteaux en façade ou en angle ;
  • des protections anti-chocs ;
  • des rails de sécurité sur les racks ;
  • des poteaux de balisage, des éléments de marquage et des panneaux de signalisation aux normes AFNOR pour la circulation ;
  • des plombs et scellés ;
  • des barrières pour l’aménagement de l’espace, la délimitation des différentes zones et la protection des machines.

Des fournisseurs spécialisés dans le domaine de la sécurité en entrepôt conseillent les gestionnaires dans le choix des systèmes les mieux adaptés à leurs besoins. Ces derniers doivent également penser à un dispositif de surveillance pour éviter les cambriolages ou détournements de marchandises en interne, deux situations hautement préjudiciables aux finances et à la réputation de l’entreprise.

La formalisation des règles de fonctionnement et de gestion des sinistres

Bien entendu, pour un fonctionnement optimal de l’entrepôt, les règles encadrant son organisation doivent être formalisées et connues de tous. Le manuel de procédures décrit les tâches et conditions d’exercice de chaque employé ou de chaque équipe, ainsi que les mesures de sécurité applicables. Ce document définit ainsi :

  • la désignation du responsable de l’entrepôt en général, et de sa sécurité en particulier ;
  • les équipements de protection individuelle (EPI) ;
  • le processus de traitement des commandes ;
  • l’utilisation des différentes zones (réception, tri, stockage, enlèvement, emballage, expédition…) ;
  • la circulation ;
  • la disposition des marchandises et l’utilisation d’engins pour optimiser la manutention (chargement et déchargement) ;
  • l’évacuation des personnes en cas de sinistre ;
  • la gestion d’unincendie ou d’une inondation, dans le respect de la réglementation en vigueur dans les espaces recevant des travailleurs (ERT) ;
  • les premiers secours ;
  • etc.

Ces procédures peuvent être complétées par des recommandations verbales et faire l’objet d’une mise en conformité suivant l’évolution des normes et de la législation, ou encore d’une mise à jour pour s’adapter aux changements de l’activité.

Derniers points et non des moindres, la formation du personnel aux dispositions inscrites dans le document-cadre et la souscription d’une assurance comprenant toutes les garanties nécessaires (incendie, dégât des eaux, vols…) sont indispensables.

Faute de couverture appropriée pour indemniser les victimes, rembourser les clients ou remettre l’entrepôt en état, l’entreprise risque de devoir fermer définitivement ses portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.