Posted in Actualités Rayonnages Stockage Rayonnage

Les piliers d’une organisation d’entrepôt optimale

Les piliers d’une organisation d’entrepôt optimale Posted on 23 novembre 2022Leave a comment

L’efficacité d’un entrepôt repose sur la qualité de son organisation. L’agencement de l’espace, le rangement des produits et la gestion des flux de marchandises sont autant de facteurs essentiels. Ces trois volets logistiques permettent en effet un gain de place et une rapidité accrue dans le traitement des commandes, synonymes de réductions des coûts et d’accroissement de la satisfaction des clients. Deux aspects sont cruciaux : la définition de l’organisation et le choix des rayonnages.

La définition d’une organisation d’entrepôt optimale

Un rangement intelligent est la clé d’une logistique d’entrepôt optimale. Les produits doivent être rangés en fonction de plusieurs paramètres :

  • les dimensions du local, incluant la hauteur sous plafond ;
  • la nature et la quantité de marchandises ;
  • la méthode de gestion de stocks, par exemple la méthode LIFO (premier entré, premier sorti) pour les périssables,les produits à durée de consommation limitée (médicaments, produits chimiques) ou ceux présentant un risque d’obsolescence (pièces automobiles ou électroniques) ;
  • les éventuels engins de manutention utilisés (chariots élévateurs, transpalettes, le gerbeur, etc.) pour la manutention des charges lourdes.

Le manager de l’entrepôt et ses collaborateurs doivent mettre en place une organisation adaptée qui tient compte de l’emplacement des rayonnages, des allées pour une circulation fluide sans risque d’accident, de la zone de préparation et d’emballage des commandes pour expédition. Il est également important de définir le sens de circulation, les rôles de chacun, les process…

Ils doivent également réfléchir à l’aération, à la luminosité, à l’humidité, à la planéité du sol pour garantir la stabilité des étagères, sans oublier la sécurité. Ce dernier point concerne aussi bien la protection du personnel et des marchandises contre les chutes et les collisions que la protection contre les vols.

Le choix des rayonnages industriels adaptés

Une fois l’organisation définie, le choix des racks de rangement métalliques est indispensable dans un objectif d’optimisation de stockage. En fonction des modèles, chaque niveau d’étagère peut supporter jusqu’à une tonne.

  • Les rayonnages pour charges légères (200 kg) se destinent aux dossiers, aux petits outils et aux produits de consommation courante.
  • Les racks pour charges moyennes (400 kg à 600 kg) sont recommandés pour les gros cartons d’archives, les pots de peinture, les bidons de liquide, les pneus…
  • Les structures pour charges lourdes (une tonne) et volumineuses servent à entreposer les barres métalliques, planches de bois, barils, sacs de ciment, etc.
  • Pour des produits dangereux, des rangements spécifiques sont à prévoir.
  • De même, les produits les plus rapidement épuisés doivent être placés près des postes d’expédition, sur des rayonnages dédiés.
  • Les racks industriels à double entrée sont conseillés pour permettre un accès aisé et rapide aux produits sur deux côtés.

Sur les étagères, les marchandises sont rarement posées en vrac, sauf dans le cas des matériaux de construction, des pneus, etc. Lorsqu’elles ne sont pas palettisées,il faut donc également prévoir des cartons, des bacs, des tiroirs ou autres à disposer sur les étagères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.