Posted in Actualités Rayonnages Rayonnage lourd Stockage Rayonnage

Les règles pour monter ses rayonnages métalliques en toute sécurité

Les règles pour monter ses rayonnages métalliques en toute sécurité Posted on 2 février 2022Leave a comment

Pour réduire l’encombrement au sol dans les entrepôts, la meilleure solution consiste à stocker les marchandises en hauteur. Les rayonnages métalliques sont les équipements indispensables pour maximiser l’utilisation de l’espace. Ils offrent une grande capacité de rangement et donnent un accès facile aux produits. Cependant, leur installation doit suivre des règles précises afin de limiter le risque pour les biens, mais surtout pour le personnel.

Élaborer le cahier des charges

Afin de permettre au fabricant de trouver la solution optimale pour choisir et installer un rayonnage métallique, le client doit lui fournir tous les renseignements nécessaires à son étude technique.

  • le plan du local avec ses dimensions (incluant la hauteur sous plafond ou la profondeur maximale à allouer au stockage), la position des issues de secours, des portes et fenêtres, des interrupteurs et des prises de courant et des servitudes du bâtiment : réseaux d’incendie (y compris les extincteurs), évacuations des eaux pluviales, canalisations… ;
  • les éventuels appareils de manutention (diables, chariots, gerbeurs…) ;
  • la fréquence des passages en fonction des flux logistiques (nombre d’entrées et de sorties de marchandises quotidiennes) ;
  • la nature des produits à stocker, ainsi que leurs dimensions, leur conditionnement et leur poids. Cette dernière information est particulièrement importante pour calculer la charge maximale à placer sur chaque tablette en fonction de sa résistance et la distance entre deux tablettes.

Il est également important d’envisager dès le départ l’évolution des besoins de l’entreprise afin d’optimiser l’usage des locaux et choisir des modèles de racks modulables en hauteur ou en largeur. Par ailleurs, tout changement dans la configuration d’une structure de stockage requiert un contrôle rigoureux de la nouvelle capacité de charge. Il appartient au constructeur d’analyser l’impact de la modification avant de l’autoriser ou de l’effectuer lui-même.

Demander une proposition technique

En partant des exigences définies dans le cahier des charges, le fabricant remet à son client un dossier technique qui détaille l’aménagement et le type de solutions préconisées. Celui-ci précise le plan de chargement.

Conformément aux dispositions de l’article R. 4227-5 du Code du travail, les chariots ou engins de transports doivent disposer d’allées de service permettant de manœuvrer aisément. Il faut donc tenir compte de leur taille, de leur mode de fonctionnement et de leur rayon de braquage. Quant aux piétons, ils peuvent se déplacer hors de la zone de stockage (sauf s’il s’agit d’opérateurs) sur des allées d’une largeur d’au moins 80 centimètres.

Le document comporte par ailleurs des données sur les caractéristiques des différents éléments à monter. Il existe en effet différents matériaux pour les rayonnages en tenant compte des besoins de chaque entreprise :

  • les contraintes de l’environnement (humidité, saleté, températures extrêmes…),
  • les charges,
  • l’aspect extérieur, qui influe selon le lieu auquel ils se destinent (entrepôts, garages, ateliers, bureaux, lieux d’accueil…).

Les plus utilisés sont :

  • l’acier galvanisé pour la robustesse,
  • le métal chromé pour l’esthétique,
  • l’acier laqué pour la polyvalence,
  • le galvanisé en cas de risque de fuite de liquides,
  • l’aluminium anodisé dans les endroits aux fortes exigences en matière d’hygiène (hôpitaux, industrie agroalimentaire, cuisine, laboratoires pharmaceutiques, etc.).

Le constructeur doit toutefois garantir la robustesse, la résistance mécanique et la stabilité de la structure.

Confier l’installation à des professionnels

Une fois la proposition du prestataire validée, le montage de rayonnages professionnels pour charges lourdes doit impérativement être confié à des personnes qualifiées, soit le fabricant lui-même, soit son mandataire. Leur offre comprend généralement la livraison, le déballage, le montage, les ajustements, et l’enlèvement des emballages vides. La durée de la tâche peut différer notablement selon les constructeurs et les types de solutions.

  • Des pieds ou fixations aux murs sont parfois nécessaires pour renforcer la stabilité de l’ensemble. Avant toute utilisation, la vérification de la conformité et de la solidité de l’installation par un professionnel ou un organisme spécialisé est donc fortement recommandée.
  • Chaque entrée de rangée doit aussi comporter une indication de la charge maximale que peut supporter le niveau ou un emplacement spécifique. Tout cariste doit de ce fait pouvoir visualiser facilement cette information depuis son poste de conduite.
  • Des normes de sécurité sont également prévues pour l’évacuation. Chaque allée doit comporter une allée de secours à son extrémité et se situer au maximum à 20 mètres d’une allée de service pour une circulation aisée vers la sortie. Ces accès doivent être larges de 0,90 mètre et hauts de 2 mètres au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − 12 =